• Dans les centres-bourgs, elles sont récupérées dans un réseau collectif (ou « tout à l’égout »), puis dirigées vers une station d’épuration où elles sont traitées. Il s’agit de l’assainissement collectif.
  • Dans les villages, l’assainissement collectif ne peut pas être étendu puisqu’il entraînerait des coûts trop importants. Chaque habitation doit donc assurer le traitement de ses eaux usées (fosse septique, fosse toutes eaux…). On parle alors d’assainissement non collectif (ou individuel).

Sur le territoire du Pays Mareuillais, environ 1 643 installations ont été dénombrées.

Partager cette page sur :